jeudi 24 avril 2008

Visite à la ferme


Un Samedi à la ferme, ça vous tente? Cybèle a testé, et elle nous raconte :

Samedi matin, nous étions six pour rendre visite à Ludo, visiter ses terres et lui donner un coup de main pour planter des oignons. La météo n'était pas vraiment de notre côté : il avait pas mal plu et la terre était mi-glissante, mi-collante, à tel point que Ludo a téléphoné pour nous prévenir et nous demander si on voulait quand même venir. Mais comme on était déjà en route pas question de faire demi-tour ! Nous sommes tous arrivés à peu près en même temps, un peu après 10h30. Comme il n'était pas très tôt, nous avons
 directement rejoint Ludo et les deux personnes qui travaillaient avec lui ce matin-là. Enfin directement... O
n avait quand même enfilé nos équipements anti-boue : vieilles chaussures ou bottes, vêtements de pluie et même pantalon étanche pour moi.
La première mission du jour : repiquer les choux. La terre préparée était recouverte d'un "plastique" biodégradable (de l'amidon de maïs en fait) dans

 laquelle un des employés de Ludo faisait des trous. Le repiquage consistait à placer les plans de choux avec leur petite motte de terre au fond des trous et à remettre un peu de terre par-des
sus. Il fallait aussi séparer les plants
 quand on en avait deux dans la même motte. ça a l'air facile comme ça, mais en pataugeant dans la terre mouillée, ça devient un peu plus compliqué! Mais comme nous étions tous encore frais et dispos, on est vite arrivés à la fin des plants et on est donc passés à la deuxième mission : les échalottes. Là, ch
acun ses trous ! Comme le plastique était très fin, on pouvait les faire directement avec les doigts ou avec un petit bout de bois et tout le monde s'en est donné à coeur-joie : une série de trous espacés d'une dizaine de centimètre, on enfonce un peu les échalottes en mettant bien les racines en bas et hop ! Arrivés au bout de notre rangée de terre, on avait tous faim et on est donc partis pique-niquer sous une serre. Une bonne surprise nous attendait à la fin du repas : le café et la délicieuse tarte aux pommes de la mamie de Ludo.
Le ventre bien rempli, nous nous sommes attaqués à une deuxième rangée d'échalottes. La terre était plus facile à creuser et on avait déjà une tout petit peu plus d'expérience alors ça a été plus vite... Heureusement car la pluie est arrivée en cours de route. Ludo nous a donc rapatriés dans 
les serres... Une très bonne occasion de faire la visite complète pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient pas encore l'exploitation !

Nous sommes repartis un peu boueux, mais très contents de notre journée : c'était une excellente occasion de s'aérer un peu et d'apprendre plein de choses sur le travail de Ludo. Après cette visite, je ne vois plus mon panier de la même façon, et c'est très bien comme ça.

Cybèle


P.S (de Isa) : Je précise - car ils sont peut-être trop modestes pour le dire - que cette petite équipe d'amapiens a quand même planté 150 kilos d'échalottes !!!! Dixit Ludo. Qui dit mieux?

1 commentaire:

christiane samuel a dit…

Bravo à l'équipe des échalottes.